Textes en ligne sur HAL-SHS

 

HALSHSJPEG

Trois de mes textes sur l’autogestion, les nouvelles technologies et compagnie sont désormais en ligne sur HAL-SHS (Hyper Article en Ligne – Sciences de l’Homme et de la Société), bibliothèque numérique regroupant des travaux de recherche en SHS

L’autogestion, un concept pertinent et un terrain innovant pour la communication organisationnelle

Ce texte est issu de mon intervention au colloque « communications et organisations : objets, terrains et théories », organisé conjointement par Org & Co et le CERSIC les 11 et 12 juin 2009 à l’Université de Rennes 2.

L’objectif de cette communication était de donner à voir l’autogestion comme un concept pertinent pour les travaux en Sciences de l’information et de la communication (SIC) et plus particulièrement en communication organisationnelle.

La première partie de ce texte s’attache ainsi à souligner la place centrale qu’occupent les variables informationnelles, communicationnelles et cognitives dans ce type de structure.
La deuxième partie précise l’inscription de mon travail de recherche dans les travaux existant en sciences humaines et sociales et en SIC, qui tendent à confirmer les analyses déjà menées par nombre d’auteurs sur les nouvelles formes organisationnelles.

Ce texte souligne enfin l’aspect novateur de ce travail cherchant à investir un terrain largement délaissé, celui des pratiques autogestionnaires, mais également les précautions que nous incite à prendre cet objet d’étude peu banal.

Le power point de ma communication est également disponible sur cette page.

L’autogestion à l’heure du net

Ce texte est issu d’un article écrit pour le dossier « Territoires numériques, territoires relationnels ; Les nouveaux médias, espaces publics de demain ? » du site Le-Hub consacré aux problématiques de la sociabilité en lien avec les TIC.

Face aux discours enchantés qui accompagnent la diffusion des TIC dans le tissu social, ce texte met à l’épreuve l’idée selon laquelle l’utopie autogestionnaire pourrait connaître une nouvelle actualité à l’heure du net. Cet article interroge ainsi dans quelle mesure la démarche autogestionnaire est à l’oeuvre dans le champ des TIC et plus particulièrement dans les pratiques organisationnelles expérimentées par les communautés virtuelles du Web 2.0, telles que Wikipédia.

Les formes organisationnelles médiatisées par les TIC tiraillées entre logique d’autonomie et logique de contrôle : une démocratie toujours limitée

Ce texte est issu d’une communication réalisée dans le cadre des Doctoriales du Groupement de Recherche « TIC et Société » qui se sont tenues les 24 et 25 juin 2008 à l’Université de Renens 1.

Dans la même veine que le texte précédent mais dans une perspective plus large, ce texte s’intéresse aux formes d’organisation médiatisées par les TIC à travers l’exemple des communautés virtuelles entourant Internet, et plus particulièrement Wikipédia.

Sans faire directement référence à l’autogestion, il interroge d’une manière critique leur potentiel démocratique en les analysant au travers du prisme de deux logiques qui semblent les tirailler : ce que nous nommons la logique d’autonomie, en hommage à Cornélius Castoriadis, et ce que nous nommons la logique de contrôle, en référence à Michel Foucault.

Il nous apparaît finalement que ces formes organisationnelles sont toujours bornées par deux configurations dans lesquelles la démocratie s’avère toujours limitée : soit dans son accès soit dans sa structure.

 

Le power point de ma communication est également disponible sur cette page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :