Intervention au colloque annuel des étudiants du CRISES

J’interviendrai le 6 avril prochain au 13ème colloque annuel des étudiants-es des cycles supérieurs du CRISES à HEC Montréal. Cette communication a pour objectif de présenter une vue globale de mon programme de recherche, amorcé en France et actuellement poursuivi au Québec en partenariat avec le CRISES (Voir mon projet de recherche postdoctoral).

XXX

Cette communication se propose d’appréhender l’autogestion comme une incarnation du concept d’innovation sociale pour mieux appréhender ses formes concrètes et ses limites dans le domaine des entreprises et du travail.

Les analyses présentées ici se basent sur l’étude de plusieurs structures autogérées (coopératives de travail et OBNL) officiant dans divers secteurs (imprimerie, communication, informatique, restauration) en France et au Québec (plus particulièrement à Montréal).

La méthodologie qualitative adoptée pour ces études de cas combine :

  • L’étude des documents organisationnels et communicationnels ;
  • L’observation des situations de travail et des instances décisionnelles ;
  • Des entretiens semi-directifs menés avec un échantillon large et diversifié de membres

XXX

Dans cette communication, nous donnerons tout d’abord à voir les formes d’organisation et de gouvernance originales adoptées par les expérimentations autogestionnaires, porteuses de riches innovations socio-organisationnelles.

Leurs principes de fonctionnement atypiques (salaire égalitaire, absence de hiérarchie, prise en charge collégiale de la production et des décisions) les encouragent en effet à développer des dispositifs organisationnels originaux, qui peuvent cependant différer très fortement d’une structure à l’autre. Nous nous attacherons ainsi à souligner la diversité des pratiques qu’engendrent les tentatives de mise en œuvre de l’utopie autogestionnaire.

XXX

Ces expérimentations se heurtent cependant à de multiples obstacles qui viennent limiter leur portée subversive :

  • Tout d’abord, des limites contextuelles d’ordre socioculturel et économique qui pèsent lourd sur leur maintien et sur leur développement et qui font de l’autogestion une forme organisationnelle limitée en nombre ;
  • Des limites organisationnelles qui viennent contraindre cette fois-ci la taille de ces structures, vouées à dégénérer au-delà d’un certain seuil ;
  • De multiples limites humaines enfin qui font immanquablement ressurgir les inégalités, les phénomènes de domination et d’aliénation ainsi que les conflits interpersonnels.

XX

Dès lors, les organisations autogérées sont-elles vouées à dégénérer ? Telle est l’hypothèse soutenue par Albert Meister[1] à la suite des nombreuses études qu’il a menées sur ces organisations.

Malgré l’estime que nous portons aux travaux de cet auteur, nous sommes toutefois réticents à souscrire totalement à cette hypothèse déterministe et pessimiste voire presque simpliste, soumettant les processus organisationnels à une loi organique dégénérative qui exclut toute marge de manœuvre.

Au-delà de ces constats d’échecs, nous tenterons ainsi de mettre à jour les quelques perspectives tant pratiques que théoriques qui se dégagent de nos études pour mieux appréhender et soutenir les processus d’innovation socio-organisationnelle.

XX

XX

Informations pratiques

6 avril, 10h-11h45

Atelier 8 : « Innovations sociales, organisation et individus »

Salle Rona (1ère étage)

HEC Montréal, 3000 chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal, QC H3T 2A7

XX  


[1] MEISTER, Albert (1974). La participation dans les associations. Paris : Les Editions ouvrières, 276 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :