Intervention au colloque International du PREFics

J’interviendrai le 8 septembre prochain au colloque international du PREFics intitulé « In-formation et communications organisationnelles : entre normes et formes ».

Cette communication s’intéressera à la problématique évolution dégénérative des formes et des normes autogestionnaires, pour tenter de dégager de nouvelles perspectives théoriques et pratiques.

XXX

Description du colloque

XXX

Le programme de recherche « Sociogénèse des normes littéraires, linguistiques, communicationnelles et organisationnelles » du PREFics (EA3207), de l’université Européenne de Bretagne – Rennes 2, organise un séminaire depuis 2008 sur le thème : « Entre normes et formes ». Celui-ci s’intéresse à des thématiques de recherche ayant trait à l’évolution des formes organisationnelles dans le contexte du développement et de la diffusion mondiale de normes de « bonnes pratiques » et de « bonnes organisations ».

La première phase de ce séminaire pluriannuel par un colloque s’achève cette année par l’organisation d’un colloque international. L’objectif est ici d’examiner les phénomènes d’évolutions organisationnelles, en prenant en compte les désordres, bouleversements et complexité qui caractérisent l’émergence de formes organisationnelles, variées et éphémères, dans un contexte de crise des modèles et de recomposition générale, quasi permanente, des entreprises et des différentes institutions.

XXX

Il s’agit ainsi d’appréhender les processus de dislocation-recomposition -au sens d’émergence de nouvelles structurations des entreprises et organisations-, qui se déroulent sous nos yeux depuis une vingtaine d’années maintenant, dans différents secteurs professionnels – industrie, services, santé, administrations…-, et qu’ils recomposent profondément, ou installent dans des logiques processuelles, de projets de durée limitée, le plus souvent sous la pression de l’urgence, et dans des contextes de risques et de tentatives d’anticipation des crises.

 XXX

Résumé de mon intervention

XXX

Ma communication s’intéressera à la problématique évolution dégénérative des formes et des normes autogestionnaires.

 XXX

Nous nous appuierons ici sur la loi dégénérative d’Albert Meister que nous discuterons en sollicitant les travaux de René Lourau ainsi que sur les études de cas empiriques que nous avons menées sur trois structures autogérées en France et au Québec.

Tour à tour, nous nous intéresserons aux normes, aux formes et aux trajectoires organisationnelles de ces trois structures.

 XXX

Il apparaîtra que si la loi dégénérative de Meister se vérifie à de nombreuses reprises, elle n’en n’est pas pour autant inéluctable.

De cette confrontation entre théorie et empirie se dégagera ainsi une perspective possible pour la pérennisation de ces structures atypiques, qui nécessite cependant de rompre avec certains présupposé socio-organisationnels bien enracinés.

 XXX

Informations pratiques

XXX

Jeudi 8 septembre de 16h à 17h30

Atelier « Travail et pilotage »

Université Rennes 2

Bâtiment L

Place du recteur Henri Le Moal, 35 000 Rennes, France

Plan de campus

Site du colloque

Programme du colloque

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :